Notice: Undefined index: template in /var/www/vhosts/danserienbroklegereg.org/httpdocs/wp-content/plugins/flickr-badges-widget/template.php on line 146

La danse à Cléguérec

La commune de Cléguérec fait partie du pays de Danse de Pontivy « Bro Pondi ».

imageLe terroir pontivien s’étend de Saint-Aignan à Rémungol du nord au sud et de Guern à Noyal-Pontivy d’ouest en est. Le Bro Pondi regroupe environ 18 communes. Le terroir de danse des laridés-gavottes correspond à quelques communes près au pays du costume deven guen (moutons blancs). Ceci pourrait laisser supposer une homogénéité culturelle que les faits démentent. La diversité des terroirs limitrophes, alliée au brassage de populations lors des foires, très importantes dans ce terroir à la richesse agricole importante, sont sans doute à l’origine de l’évolution rapide de cette danse, et de son déclin prématuré.

Acarte-cqadf_reg_53_com_600

Ce terroir est traversé, par le Blavet, sur la rive droite la danse est restée plus proche de la gavotte, les broderies sont moins présentes, l’influence du pays Pourlet se fait sentir. Sur la rive gauche, les appuis qui se prennent en général à plat, sont souvent doublés, la danse devient plus complexe, on est parfois loin de la gavotte, on parle alors de laridé tremblé « Dañs a Grenn » (Danse qui tremble). C’est au bord de la frontière linguistique, que la danse a connu sa plus grande évolution. Sur un tempo toujours alerte entre la marche et la course, les laridés-gavottes se dansent en ronde fermée. Les danseurs se tiennent face au centre et progressent latéralement. Dans le laridé-gavotte les pieds s’écartent à peine l’un de l’autre. Les déplacements sont faibles. Ils se font par petits rebonds aidés par un mouvement sec et régulier des bras qui demeurent raides et toujours parallèles au corps. Tous les mouvements ont très peu d’ampleur.

danse laride

De par sa position géographique et son histoire (centre agricole important) le pays de Pontivy fut un lieu de rencontre des différents terroirs environnants (plin, fisel, pourlet…). On retrouve les influences de ces divers terroirs dans les différents laridés pontiviens. La danse peut-être suivi d’un bal, ou d’un tamm-kerc’h.

Etant proche du pays de Guémené-sur-Scorff (pays pourlet), à Cléguérec, on danse parfois la gavotte pourlette.

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /var/www/vhosts/danserienbroklegereg.org/httpdocs/wp-includes/functions.php on line 3722 Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /var/www/vhosts/danserienbroklegereg.org/httpdocs/wp-includes/functions.php on line 3722